CBD et arthrose

On vous explique ici pourquoi et comment le CBD peut vous aider si vous souffrez d’arthrose. Et pour commencer

L’arthrose, qu’est-ce que c’est ?

L’arthrose ou ostéoarthrite, est une affection chronique qui se manifeste par des douleurs qui sont insistantes aux niveaux des articulations. Elles sont engendrées par l’usure anormale du cartilage et de l’ensemble de l‘articulation. C’est la forme d’arthrite la plus fréquente, c’est-à-dire des inflammations touchant les tissus, atteignant une ou plusieurs articulations.

Par ailleurs, les articulations les plus fréquemment touchées sont le genou, la hanche mais également la colonne vertébrale. D’autres articulations, comme la cheville, l’épaule ou encore le poignet, peuvent aussi être touchées.

Qui est touché par l’arthrose ?

L’arthrose touche entre 8 et 15 % de la population française. D’ailleurs, il est constaté que sa fréquence augmente avec l’âge, même si elle ne touche pas exclusivement les personnes âgées.

Comment se manifeste-t-elle ?

Tout d’abord, il faut savoir que cette affection endommage progressivement le cartilage. Par conséquent, il va venir perdre de sa souplesse et de son élasticité.

De ce fait, lorsque l’arthrose se manifeste, elle va venir entrainer des douleurs mécaniques, notamment via des difficultés à bouger les articulations concernées. Par exemple, pour l’arthrose du genou, de la hanche ou du pied, des douleurs et des difficultés à la marche sont éprouvées. Pour celles des mains, des douleurs et une gêne dans les mouvements, sont ressentis. Des pressions plus importantes peuvent survenir avec un gonflement de l’articulation, occasionnant des douleurs plus intenses, et venir perturber l’endormissement.

Les différents types d’arthrose

    • Arthrose primaire, c’est-à-dire une personne atteinte d’arthrose qui n’a pas de prédisposition évidente.
    • Arthrose secondaire, ce sont les maladies qui touchent les articulations, comme les maladies inflammatoires (arthrite rhumatoïde, goutte, lupus, etc.) et les maladies métaboliques (diabète, hémochromatose), prédisposant à l’arthrose.

Quelles en sont les causes ?

Les causes de l’arthrose sont multiples. Concrètement, les douleurs mécaniques sont associées à des facteurs génétiques, à un processus d’inflammation, etc. L’arthrose est une maladie qui se traduit par une dégénérescence anormale des cartilages, l’usure d’une articulation avec l’âge ne devrait donc pas causer d’arthrose. Cependant, les mouvements répétitifs et les micro-traumatismes répétés sur une articulation peuvent provoquer une usure anormale conduisant à l’arthrose.

De plus, l’excès de poids et le manque d’activité physique sont des facteurs importants de la manifestation de cette maladie articulaire.

CBD et arthrose, quel lien ?

Premièrement, pour comprendre l’effet du CBD sur l’arthrose, il faut savoir que le CBD possède des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques (c’est-à-dire qui supprime ou atténue la sensibilité à la douleur). Il permet de calmer l’inflammation et donc d’atténuer les douleurs. De ce fait le CBD est efficace contre les douleurs chroniques, rhumatismales, inflammatoires et articulaires.

Autrement dit, cette molécule agit sur deux endroits : là où se situe la douleur (articulation du genou, des doigts, du poignet…) et au niveau du système nerveux central, qui va venir signaler au cerveau la douleur ressentie. Effectivement, des signaux sont émis à chaque stimulation des nerfs ou des cellules qui engendrent les douleurs. C’est à ce moment-là que le CBD agit puisqu’il est capable d’atténuer cette douleur, en jouant un rôle analgésique très efficace.

Comment utiliser le CBD pour l’arthrose ?

Le CBD peut s’utiliser sous différentes formes pour lutter contre les douleurs et les inflammations dues à l’arthrose :

    • L’application locale de CBD sous forme de baume. En effet, il permet de diminuer l’inflammation articulaire et la douleur. Il est conseillée en cures longues ou au quotidien lors des douleurs, à utiliser 2 à 3 fois par jour, en fonction de vos besoins et de l’intensité de la douleur.
    • L’huile de CBD par voie sublinguale. Il y a juste à mettre quelques gouttes sous la langue et laissez agir entre 1 à 2 minutes. L’utilisation de l’huile de CBD est plus pertinente à jeun ou loin des repas, en vue de ne pas dénaturer la molécule, dont l’efficacité serait moindre.

Parmi ces huiles, l’huile à 10 % va permettre de soulager les douleurs modérées, celle à 15 % est plus adaptée aux personnes souffrant de douleurs intenses. Enfin, pour les personnes ayant des douleurs aigües de fortes intensité, l’huile 25 % sera la plus efficace.

    • L’utilisation d’huile de CBD pure, est également possible en mettant quelques gouttes dans votre main et en massant légèrement les zones d’articulations douloureuses.

Vos interrogations

Le CBD n’est pas un traitement, mais plutôt un remède naturel contre vos douleurs et inflammations articulaires. Il est tout de même conseillé de prendre l’avis de votre médecin avant toute utilisation.

De plus, le maintien d’une activité physique régulière (y compris sportive) est possible et même conseillé chez les patients arthrosiques. Cependant, certaines activités sportives intenses pratiquées à un niveau de compétition ont pu être identifiées comme de potentiels facteurs de risque d’arthrose. C’est le cas des sports qui imposent des changements d’appui brutaux et des réceptions violentes.

Privilégiez les sports qui sollicitent le moins les articulations arthrosiques, comme le cyclisme, la natation ou encore la marche.